• SLIDE PAGE1
  • SLIDE PAGE

JE NE SUIS PAS MICHEL BOUQUET

De Michel Bouquet
D’après Les Joueurs, entretiens avec Charles Berling (Editions Grasset)
Avec Maxime d’ABOVILLE

 

Maxime d’Aboville s’empare de la parole inspirée d’un monstre sacré nommé Michel Bouquet.
1943. Fuyant une réalité qui l’opprime, le jeune Bouquet embrasse la vocation d’acteur comme on entre dans les ordres. Traversant un siècle déroutant émaillé de rencontres exaltantes – son premier employeur s’appelle Albert Camus – il sera serviteur des grands textes pour montrer l’homme à l’homme et lui révéler ses mystères.
Dans une société qui englobe et nivelle, cette parole singulière et intuitive, sonne comme un vibrant plaidoyer en faveur de la liberté intérieure, l’exigence personnelle et la restauration de l’individu.


Sincère, désarmant, souvent désopilant. Maxime d’Aboville captive. TÉLÉRAMA TT
Un bijou de spectacle, une leçon de vie
FIGAROSCOPE
Une brillante prestation L’HUMANITÉ

˃˃ DOSSIER DE PRESSE A TÉLÉCHARGER
>> LA PRESSE EN PARLE

 

RÉSERVEZ →
  • Du mardi au samedi 19h - DERNIERE REPRESENTATION LE 4 JANVIER 2020
  • Maxime d'ABOVILLE
  • Mise en scène Damien BRICOTEAUX
  • Décor Marguerite DANGUY DES DÉSERTS
  • Lumières François LOISEAU
  • Tarifs à partir de 24 € en 1ere catégorie - 10 € pour les moins de 26 ans
  • Relâche les 25/12 et 1/01
  • Durée 1h05
  • Production Théâtre de Poche-Montparnasse
  • En partenariat avec TÉLÉRAMA SORTIES et FRANCE TÉLÉVISIONS
  • Photographe Victor TONELLI
  • Crédit visuel (Michel Bouquet et Maxime d'Aboville) Laura GILLI