Barre bleu

LE SOUPER


De Jean-Claude Brisville
Mise en scène Daniel et William Mesguich

 

Après la défaite de Waterloo et l’exil de Napoléon, Wellington et les troupes coalisées sont dans Paris. La révolte gronde. Qui va gouverner le pays ? Le 6 juillet 1815 au soir, les « faiseurs de rois » Fouché et Talleyrand se retrouvent lors d’un souper pour décider du régime à donner à la France. Si le premier souhaite une république, le second envisage le retour des Bourbons. Aucun des deux ne peut agir sans l’autre. Commence alors une négociation entre deux hommes puissants qui se détestent mais que les circonstances historiques condamnent à s’entendre.

 

Aujourd’hui, comme ils l’ont fait avec bonheur pour L’Entretien de Mr Descartes avec Pascal le jeune, c’est encore avec William Mesguich que Daniel Mesguich s’apprête à jouer Le Souper, lui-même dans le rôle de Talleyrand et William dans celui de Fouché.
Outre le bonheur des répliques, l’écriture serrée de Jean-Claude Brisville, qui est une manière de triomphe de la langue française, c’est à l’axe politique qu’il s’agit aujourd’hui de faire prendre de singulières résonances : il va falloir aux deux hommes créer de toutes pièces, et dans un temps record (le peuple gronde aux fenêtres et ne leur laisse, disent-il, que deux heures), rien moins qu’un gouvernement pour la France. République et Monarchie s’opposent ici sans merci dans un bain de fourbe diplomatie, spirituelle et cynique, qui est peut-être à l’aube de toute politique.

Profitez de réductions sur les premières représentations : – 50% du 06 au 17 janvier puis -35% du 18 au 25 janvier

DOSSIER DE PRESSE A TÉLÉCHARGER
LA PRESSE EN PARLE
RÉSERVEZ →
  • De Jean-Claude BRISVILLE - Mise en scène Daniel et William MESGUICH
  • A PARTIR DU 06 JANVIER 2018 - Du mardi au samedi 21h, dimanche 15h
  • Daniel MESGUICH - Talleyrand
  • William MESGUICH - Fouché
  • Costumes Dominique LOUIS
  • Tarifs à partir de 24 € / 10 € (-26 ans)
  • Relâche le 4 février
  • Coproduction Théâtre de Poche-Montparnasse; Miroir et Métaphore et Atelier Théâtre Actuel