SLIDE PAGE 2

TERTULLIEN

D’après le traité Contre les Spectacles
Adaptation et interprétation, Hervé Briaux

 

Depuis toujours, la haine du théâtre suit le théâtre comme son ombre. Malgré ses vingt siècles, Tertullien n’est pas le plus vénérable adversaire de l’art dramatique, mais il est l’un des plus éloquents. À la racine de sa détestation, un motif métaphysique : toute imitation attente à la dignité de la Création divine en cherchant à se faire passer pour réelle. En son fond, elle est idolâtrie. Son caractère diabolique se reconnaît à ses effets : tout spectacle nous séduit sensuellement. Or du plaisir à l’émotion puis à la passion, il n’y a qu’un pas – et rien ne peut justifier cette infection infernale de l’âme par le corps. La thèse est forte, tranchante comme la hache du fanatique. Sidéré par sa lecture du traité de Tertullien – et par son effroyable actualité –, Hervé Briaux a choisi de lui répliquer avec les armes du théâtre : au corps à corps.

Voix haute de bronze, l’œil jetant des éclairs avec malice, Hervé Briaux enchante. L’HUMANITÉ
Un comédien fin, se tient tout près des spectateurs. […] c’est la rhétorique glaçante de tout fanatisme que l’on entend.
LE MONDE
Un procureur implacable, faisant de chaque mot une lame tranchante. C’est follement drôle et terrifiant. WEBTHEATRE

DOSSIER DE PRESSE A TÉLÉCHARGER
LA PRESSE EN PARLE 


 

RÉSERVEZ →
  • D'aprés TERTULLIEN (De Spectaculis)
  • DU 18 JANVIER AU 25 MARS 2018 - Du jeudi au samedi à 19h, dimanche 17h30
  • Mise en scène Patrick PINEAU
  • Adaptation et interprétation Hervé BRIAUX
  • Création lumières Christian PINAUD
  • Création son Nicolas Daussy
  • Remerciements à Sylvie ORCIER et Daniel LOAYZA
  • Tarifs à partir de 19€ / - 10€ (-26 ans) Durée 55mn suivi d’un bord de scène. Débat avec des invités tous les dimanches à l’issue de la représentation
  • Ce spectacle a été créé au Festival de Villerville 2017
  • Production Théâtre de Poche-Montparnasse